L' artisanat du cuir

Le travail du cuir est très présent au Moyen âge et particulièrement sur la période du XIVème siècle.

 

Les Objets médiévaux en cuir sont séparés en deux grandes familles :

  • La première famille est la partie civile où de nombreux objets sont fabriqués pour la vie de tous les jours. Ces objets peuvent être par exemple des gants, des  bourses, des étuis à couteaux et à dagues, des ceintures en tout genre, des ceinturons, des gourdes, des chaussures et bien d'autres encore...
  • La deuxième famille est la partie militaire. Dans cette catégorie la, le cuir va souvent être une base de travail permettant de fixer d'autres matériaux tel du fer, du laiton ou encore du bronze comme par exemple les cottes de plaques, les camails de maille, les éperons ou encore les ceintures de noblesse.

En s'appuyant sur une documentation précise qui relate diverses recherches et découvertes archéologiques ainsi qu en s appuyant sur des gravures et enluminures de la fin du XIVème siècle, nous pouvons tenter de recréer ces objets disparus dont les seules preuves de leur existence sont dans les musées ou dans les livres.

La reconstitution historique de tels objets comporte plusieurs difficultés. En effet la première et principale est de comprendre comment l'objet historique à été fabriqué et quelles sont les techniques d'assemblage afin de procéder à sa reconstitution. Ensuite, il faut que l'objet reconstitué soit utilisable car le but est non pas de l'exposer mais bien de le porter. Et enfin, il faut que les matériaux employés soient identiques à ceux utilisés au Moyen-Âge ou s en rapproche le plus possible.

En prenant en compte ces considérations, le travail du cuir peut débuter.